post

La Symphonie du Monde

Voici un texte de Dom Helder Camara  qui vous est livré à titre de réflexion.

« Quand, d’une hauteur de la ville, on regarde les maisons, très tard dans la nuit, combien de sujets de méditations, de prières peut-on trouver !…

Bien sûr, il doit y avoir un endroit heureux où un groupe d’amis chantent « joyeux anniversaire » à quelqu’un qui est en train de le fêter…

Qui sait, un peu plus loin, fête-on la naissance d’un premier enfant ou d’un premier petit-fils dans la maison de ses grands parents, ?…

Là-bas, on a ouvert une bouteille de champagne : le maître des lieux vient d’avoir une promotion dans l’entreprise où il travaille.

Un peu plus loin, ce n’est pas du champagne, mais un soda « guaraná  » qui coule, car vient d’arriver quelqu’un du sud du pays afin de passer un certain temps ici, au Pernambouc. Ce quelqu’un, qui, après plus de trente ans passés loin de son nord-est natal, est toujours de ce nord-est : dans l’âme, dans ses gestes et, surtout avec son accent…

Bien sûr, en contemplant la Ville d’ici, , il doit y avoir des endroits heureux. Et il faut aussi prier pour les gens heureux : non seulement, parce que le bonheur est tel un oiseau craintif qui vient et s’enfuit rapidement, mais aussi parce qu’il est important, lorsqu’on est heureux, de penser à Dieu et l’en remercier !

Mais, d’ici, de ce promontoire, sous ces toitures que nous contemplons, combien de souffrances attendent nos fraternelles prières !

Dans de nombreux foyers, il y a des personnes très gravement malades. Il y a lutte entre la vie et la mort. Il y a des agonisants prêts à quitter cette vie…

Combien de souffrances dans les hôpitaux ! C’est seulement en allant là-bas que l’on peut voir qu’à chaque heure, à chaque instant, il y a des personnes qui se tordent de douleur…

Mais sous ces toits, vus d’ici et à l’intérieur de ces immeubles, ou dans ces ensembles résidentiels, combien de drames peut il y avoir, également !…

Avez-vous déjà essayé d’imaginer comme il est dur de rentrer à la maison et dire que vous avez été licencié ?

Ou de dire que toute cette journée, passée à la recherche d’un emploi , n’a rien donné ?

Est-ce de la démagogie de dire que dans de nombreux foyers, la nourriture se fait rare et qu’on a faim ?…

Sous ces toits vus d’ici, combien de souffrances morales ! Des querelles entre époux, des conflits entre parents et leurs enfants, des épouses abandonnées, solitude, solitude, solitude !

Esprit du Seigneur ! Insuffle compréhension et paix dans tous les foyers ! Insuffle de la chaleur humaine, de l’amitié, de l’amour dans tous les foyers ! Insuffle espoir, courage, et joie dans tous les foyers !

Envoie des pensées positives dans tous les esprits. Insuffle de bons sentiments, en tous les coeurs.

Offre un réconfort tranquille à tous les insomniaques. Sois, Toi-même, compagnie, réconfort et foi, pour tous ceux qui se sentent vaincus, écrasés et seuls dans la vie !

Et permets qu’en ouvrant notre coeur à travers notre Ville, pour y voir se refléter toutes les Villes du Monde, nous fassions, avec ton aide et par le biais du Christ, parvenir au Père une étrange et immense symphonie du Monde ! »

Sources :  http://www.heldercamara-actualites.org/

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Vous pouvez utiliser ces balises et attributs HTML : <a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <strike> <strong>

Powered by sweet Captcha