La patience du Seigneur

Je ne sais pas si vous êtes d’accord avec moi, mais pour moi, l’évangile d’aujourd’hui est un texte merveilleux, parce qu’il nous parle de la patience du Seigneur.
Nous, les humains, nous sommes pour la plupart, des gens pressés, affairés, qui n’aimons pas attendre, et malheureusement, il y a souvent et presque partout des files d’attente, à la caisse populaire, pour la communion (et surtout pour la sortie de la messe).
Comme je l’ai déjà dit, la patience est une vertu qu’on admire beaucoup…chez les autres…
Personnellement, je me souviens de la tante Victorine, qui avait, comme on dit, une patience d’ange…Son mari ne voulant pas que ses enfants aillent jouer chez les voisins, les enfants des voisins – et j’étais de ceux-là – allaient jouer avec les enfants de la tante Victorine. Nous étions très nombreux parfois, et la tante Victorine nous endurait dans sa cour et même dans sa maison…
Quand elle est décédée, c’est moi qui ai fait l’homélie à ses funérailles et j’ai parlé – vous vous en doutez bien – de sa patience… Il y a des jours ou j’aimerais ressembler à la tante Victorine…
Ceci étant dit – j’espère que je ne vous ai pas rendus impatients – le Seigneur est d’une patience extraordinaire envers nous… En chacun de nous, je pense, il y a du blé et de l’ivraie, du bon et du moins bon… Et Il sait que nous sommes incapables de devenir parfaits du jour au lendemain… Alors, Il attend avec beaucoup de patience.
Durant cette eucharistie, demandons au Seigneur qu’il continue à être patient avec nous et qu’Il nous donne la grâce d’être plus patients avec les autres et aussi avec nous-mêmes.
Amen

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Vous pouvez utiliser ces balises et attributs HTML : <a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <strike> <strong>

Powered by sweet Captcha