La foi, une vertu qui se transmet…

« Alors, Il se mit à les instruire longuement.»

Cette parole de l’évangile d’aujourd’hui était peut-être la devise inconsciente de plusieurs de nos curés d’autrefois, qui aimaient faire de longs sermons… J’en ai connu un dont les sermons duraient un minimum de 30 minutes et parfois, ça durait jusqu’à une heure… On trouvait que les bancs de l’église étaient durs…

Ceci étant dit, les longs sermons d’autrefois avaient peut-être leur utilité, en ce sens qu’en ce temps-là, les gens connaissaient leur catéchisme.

De nos jours, il y a des jeunes et aussi des moins jeunes qui ont été baptisés, mais qui ne savent pratiquement rien de leur religion ; certains n’ont jamais entendu parler du Vendredi saint et encore moins du Mercredi des Cendres…

Et ce n’est pas nécessairement de leur faute… Que voulez-vous ? Quand des jeunes ne vont à l’église que pour leur première communion et leur confirmation, et qu’à la maison, on ne s’intéresse pas aux choses de la religion, on ne peut pas en savoir beaucoup en ce domaine-là…

Aujourd’hui, si vous le voulez bien, nous allons prier pour tous nos jeunes parents : demandons au Seigneur qu’Il leur donne la grâce d’être de vrais éducateurs pour leurs enfants ; qu’ils n’oublient pas que l’être humain est corps et âme, esprit et chair ; si le corps humain a besoin de soins, l’âme aussi a besoin qu’on la cultive, qu’on la nourrisse.

Ce sera l’une de nos intentions de prières durant cette eucharistie.

Amen

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Vous pouvez utiliser ces balises et attributs HTML : <a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <strike> <strong>

Powered by sweet Captcha