Appelés à la liberté

Adaptant le chant thème du carême de la présente année, je reconnais que : « C’est bien maintenant, au cœur de notre histoire que s’accomplit l’œuvre d’Amour de Celui qui a donné sa vie, et est ressuscité, pour nous ouvrir des chemins d’avenir. »

Quelle est notre réponse dans la réalisation du projet de notre Dieu qui nous appelle tous à la liberté ? … Pouvons-nous cheminer vers la liberté et y parvenir sans passer par le chemin qui y conduit : la recherche de la vérité. L’Esprit de vérité nous guidera vers la vérité tout entière.

Les textes de la Parole de Dieu au cours du carême et du temps pascal ont fait remonter en moi un chant, d’il y a quelques années déjà, composé par Patrick Richard, excellent chansonnier religieux québécois. En voici le refrain et les deux premiers couplets :
« Nous sommes le peuple de la longue marche,
Peuple de chrétiens, peuple de frères.
Nous sommes le peuple de la Nouvelle Alliance
Un peuple appelé à la liberté.

Nous continuons la caravane des peuples de la longue nuit,
derrière notre Père Abraham, poussés par le vent de l’Esprit.

La mer a été traversée, Moïse a sauvé tout son peuple.
La mort a été renversée : Christ nous donne la liberté. »

Dans son message pour le carême 2012, notre Archevêque affirme « pour ouvrir des chemins d’avenir et continuer de bâtir notre Église, le temps est venu de faire des choix et de prendre des décisions. » Il poursuit en reconnaissant que les réaménagements pastoraux seront une réussite seulement si « nos communautés chrétiennes deviennent plus vivantes et actives. »

Puis, rappelant les quatre pôles indissociables pour vivre en communion pour la mission d’hier, d’aujourd’hui et demain, Mgr Gérald C. Lacroix affirme que la communion se réalise par la méditation de la Parole de Dieu, la participation aux sacrements, la vie fraternelle et l’engagement social. Alors, qu’en est-il pour nous ? Que l’Esprit Saint nous aide à faire la vérité en chacun de nous pour parvenir à la vraie liberté en répondant, après réflexion, à la question qui brille en plein centre du document de notre Archevêque !

« Par ce que nous sommes et ce que nous faisons,
est-ce que le Christ est annoncé au plus grand nombre ? »

Commentaires

  1. G. a écrit

    Bonjours

    Aujourd »hui le temps est un facteur important ….
    Prendre le temps pour aller à l’Église .
    Pas facile avec tout ce qui nous entoure,
    devraige plutôt dire tout ce qui est important (pour qui)…?
    Il faut prendre le temps, pour que notre foi grandisse dans le bon chemin…
    mais plusieurs d’entre nous l’ont oublié quelque part…
    comment faire pour les intéresser au Seigneur’ si le temps leurs manques…?
    j’aimerai revoir les églises remplit de monde,
    avec ces activités aux messes, pour les fêtes de Noël, Pâques, …etc

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Vous pouvez utiliser ces balises et attributs HTML : <a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <strike> <strong>

Powered by sweet Captcha